08 septembre 2016

Quand Jean-Louis Schneiter se confiait à la presse

Absent de Reims hier, j'ai appris avec peine le décès de l'ancien maire de Reims Jean-Louis Schneiter. L'occasion de republier l'entretien qu'il m'avait accordé pour l'union   l’union.-Qu’est ce qui vous a fait vous engager en politique? Jean-Louis Schneiter: J’ai été président de la Jeune Chambre économique. J’ai été repéré en 1971 par le député maire jean Taittinger qui m’a demandé de venir sur sa liste. En 1973 je suis devenu adjoint à l’urbanisme et aux affaires économiques. Si j’ai... [Lire la suite]
Posté par larosenoire51 à 09:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

19 juin 2016

Municipales de mars 1989: (Presque) les mêmes, et on recommence

Dans une ville où la gauche fait globalement toujours de bons scores, l'équipe unie Falala-Schneiter présente un bon bilan avant les municipales. Mais cette fois cinq listes sont en présence.    "C'est toujours moi qui fait le plein de voix à droite." Dès juin 1986, le député-maire Jean Falala affiche ses prétentions en annonçant la construction d'un deuxième complexe sportif (Les Églantines), un parking à Buirette et l'extension de... René-Tys.    Il faut attendre la fin mars 1988... [Lire la suite]
15 juin 2016

Juin 2000: Jean-Louis Schneiter suspend les délégations de huit élus

26 juin 2000.- Un vrai missile. Un coup de théâtre. A l'issue d'une réunion de conseil municipal paisible au cours de laquelle sa majorité avait voté sans état d'âme le budget supplémentaire 2000, le maire Jean-Louis Schneiter a retiré leurs délégations à huit élus: six adjoints et deux conseillers. Tous signataires d'une lettre à son avis " outrancière et diffamatoire et largement diffusée."  Il s'agit de Christian Brut, Damien Decelle, Jeanine Lapie, Jean-Claude Muller, Gabrielle Nguyen, Jean-Claude Laurent,... [Lire la suite]
15 juin 2016

1979-1983 Plan de circulation, rues piétonnes: La gauche bouleverse les habitudes

Faciliter la circulation des bus au centre-ville, dissuader les autos en transit, créer des rues piétonnes: de 1979 à 1983, la gauche et Hubert Carpentier (PS) ont changé les habitudes "Nous ne renoncerons pas, même si on doit prendre des tomates sur la tête..." Affichant une volonté à toutes épreuves, le socialiste  Hubert Carpentier, adjoint à la circulation, présente les grandes lignes d'un nouveau plan de circulation. Plusieurs idées force sont retenues: créer une grande rocade de contournement de... [Lire la suite]
15 juin 2016

1977-1983: Claude Lamblin : "six ans, c'est court"

1999.-Aujourd'hui conseiller régional, conseiller municipal dans l'opposition, l'ancien maire communiste Claude Lamblin battu en 1983 en est persuadé: "Il nous a manqué la durée. C'est court un mandat de six ans." L'élection en 1977 d'un candidat de gauche n'avait rien d'étonnante dans une ville par tradition de gauche. "Après les années soixante, la gauche a régulièrement remporté des sièges.  Aux cantonales de 1973, en 1977 avec Mitterrand qui a fait plus de voix que Giscard à Reims. Enfin,... [Lire la suite]
Posté par larosenoire51 à 10:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
13 juin 2016

Municipales de mars 1971: La balade de l'équipe de Jean Taittinger

Deux listes, un seul tour. L'équipe du député-maire Jean  Taittinger, secrétaire d'Etat auprès du Ministres des finances, gagne haut la main les élections de mars 1971.  Dans une ville transformée depuis plusieurs années en un vaste  chantier, l'équipe municipale conduite par Jean Taittinger a  multiplié les équipements, coupé de nombreux rubans tricolores.  Universités, équipements loisirs (piscine-patinoire, piscine des  Thiolettes, bassin d'Orgeval), écoles, logements;  "le... [Lire la suite]
Posté par larosenoire51 à 18:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
02 juin 2016

Elections municipales de mars 1983 : La droite unie contre une gauche déchirée

Battu aux municipales de 1977 pour avoir voulu faire cavalier  seul, Jean Falala,  encore le premier sur scène dès 1978,  parvient cette fois à fédérer la droite. A gauche, on se déchire.   Légende photo: Dès février 1979, Jean Falala et Jean-Louis Schnieter font cause commune pour "rendre Reims aux Rémois " Réélu député en mars 1978, Jean Falala annonce " qu'il pourrait faire une liste aux municipales pour reprendre la ville de Reims scandaleusement tombée aux mains du PC et de ses... [Lire la suite]