15 juin 2016

1960 Nikita Khrouchtchev souffle le chaud et le froid

Le 29 mars 1960, Nikita Serguïevitch Khrouchtchev, le N°1  soviétique était reçu à Reims. Cordiale et chaleureuse, la journée  fut marquée par un grand discours mais aussi quelques bons mots.      29 mars 1960.-Depuis la visite du tsar Nicolas II le 19 septembre 1901, la ville de Reims n'avait pas officiellement accueilli de haut responsable soviétique. C'est pourquoi, la venue de celui que la presse appelait " Monsieur K " : Nikita Khrouchtchev, premier secrétaire du comité... [Lire la suite]

15 juin 2016

1991 Navire de béton et de verre l'hôtel de police enfin inauguré

  (Légende photo: entouré du préfet Bonnet,et du socialiste Jean-Claude Fontalirand, Philippe Marchand inaugure le nouveau commissariat) Juillet 1991.-Le ministre de l'Intérieur Philippe Marchand ne s'est pas déplacé pour Reims durant ces vacances d'été. En dévoilant la plaque inaugurale du tout nouvel hôtel de police de Reims, c'est le cinquième du budget immobilier annuel de la police qu'il offre aux 470 fonctionnaires placés sous les ordres du commissaire Philippe Crépin, directeur départemental des polices urbaines.... [Lire la suite]
15 juin 2016

1961 Dernier témoin d'une dynastie de teinturier, Michel Laval a vécu le déclin du textile

Jadis fleuron de l'industrie lainière, réputée pur sa flanelle- santé, Reims cité textile a vu disparaître son activité. Arrière petit-fils de teinturier, Michel Laval, à 82 ans, se souvient. "Il y avait avant trois professions à Reims: le textile, les maisons à succursales multiples et le champagne. Les deux premières ont disparu."   Cheveux blancs, le costume tiré à quatre épingles, Michel Laval, 82 ans, grande personnalité rémoise peut aisément parler de l'industrie textile. Entré en 1936... [Lire la suite]
Posté par larosenoire51 à 12:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
15 juin 2016

1958: l'année du stade de Reims et de Fontaine

Depuis sa difficile victoire en Coupe de France, le stade de Reims est sur un nuage. Vainqueurs de la coupe Drago (1953-1954), champion de France de 1 division l'année suivante, finaliste malheureux de la coupe d'Europe (1956-1957) et contre le Real Madrid, les Rouge-et-blanc vont écrire en lettres d'or les plus belles pages du club. Champions de France 1957-1958, les Rémois emmenés par Jonquet vont en effet croquer les crocodiles Nîmois en finale de la coupe de France. Si les deux équipes firent jeu... [Lire la suite]
Posté par larosenoire51 à 11:43 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
15 juin 2016

Anne-Marie Bride : "René voulait mettre l'économie au service de l'homme"

Epouse de René Bride, maire de Reims de mai 1953 à janvier 1957, Anne-Marie Bride nous a raconté comment elle avait vécu ces années municipales aux côtés de son époux. "Inspiré par le père Lebret, fondateur d'Economie et libéralisme, mon mari faisait-il fausse route? Non. Il n'a pas été compris. "  Quelques mois après la disparition de son mari, Anne-Marie Bride ouvrait son coeur. " Ce n'était pas toujours facile avec huit enfants d'être l'épouse du maire. Quand il fallait le rejoindre à 19 heures, laisser... [Lire la suite]
15 juin 2016

1988 Christian Pozzo di Borgo grand maître du Grand Orient de France

      Septembre 1988.-A 48 ans, chef du service anesthésie au service de réanimation du centre régional de lutte contre le cancer (Institut Godinot), Christian Pozzo di Borgo est élu en septembre Grand maître du Grand Orient de France lors du convent annuel de la première obédience maçonnique française comptant 663 loges pour 32.000 adhérents. Reçu à la "Loge de la Sincérité " en 1975, le franc- maçon rémois succède au professeur d’histoire à l'École Normale de Paris Jean Robert Ragache. Présenté comme " un... [Lire la suite]
Posté par larosenoire51 à 11:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 juin 2016

1977-1983: Claude Lamblin : "six ans, c'est court"

1999.-Aujourd'hui conseiller régional, conseiller municipal dans l'opposition, l'ancien maire communiste Claude Lamblin battu en 1983 en est persuadé: "Il nous a manqué la durée. C'est court un mandat de six ans." L'élection en 1977 d'un candidat de gauche n'avait rien d'étonnante dans une ville par tradition de gauche. "Après les années soixante, la gauche a régulièrement remporté des sièges.  Aux cantonales de 1973, en 1977 avec Mitterrand qui a fait plus de voix que Giscard à Reims. Enfin,... [Lire la suite]
Posté par larosenoire51 à 10:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
15 juin 2016

Municipales de mars 1971: La balade de l'équipe de Jean Taittinger

(légende photo: le 14 mars 1971, la liste Jean Taittinger remporte la mairie avec près de 60% des suffrages exprimés.) Deux listes, un seul tour. L'équipe du député-maire Jean  Taittinger, secrétaire d'Etat auprès du Ministres des finances, gagne haut la main les élections de mars 1971.  Dans une ville transformée depuis plusieurs années en un vaste  chantier, l'équipe municipale conduite par Jean Taittinger a  multiplié les équipements, coupé de nombreux rubans tricolores.   Universités,... [Lire la suite]
15 juin 2016

1966 Léonard Foujita, baptisé à Reims inaugure son chef-d'oeuvre de piété

    Venu à Reims dessiner une rose pour une cuvée Mumm, Tsougouharu  Foujita, artiste et fils de samouraï y rencontre Dieu. Léonard le  baptisé édifie alors une petite chapelle rue du Champ de Mars. Mardi 18 octobre 1966.-D'inspiration romane,  "simple, majestueuse ", la petite chapelle paraît bien modeste dans le joli parc de la  rue du Champ de Mars. Deux cloches sonnent à toute volée,  résonnent dans le ciel maussade. Où va t-on y mettre les 300  invités dont la plupart sont venus tout... [Lire la suite]
Posté par larosenoire51 à 10:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
14 juin 2016

1989: Triste jour de gloire pour la La fontaine Subé Place d'Erlon

24 décembre 1989.-Réalisée avec passion par le sculpteur Jean Barat dans un atelier de Pantin, "la Gloire ", superbe victoire ailée, de résine et d’or revêtue, a pris position au sommet des dix sept mètres de la fontaine Subé. Presque en catimini. Sous le regard du député-maire Jean Falala et l’oeil embué de larmes de Marne, Aisne, Suippe(s),  les trois dernières pitoyables et émouvantes naïades  de pierres aux  membres ou à la tête coupée. Haute de 2,60 m, d’une envergure de 3,40 m pour un poids de 400 kilos,... [Lire la suite]