1961 Courlancy: un paradis pour bébé

6019 paradis bebe

Avril 1961.La Société protectrice pour l'enfance soutenue par la  ville s'investit beaucoup. Des travaux ont été faits à

Henri-Vasnier, Théron, Bienfait et Subé. En ce mois d'avril, au  179, rue de Courlancy, la crèche de la clinique est mise à

l'honneur ainsi que sa dévouée directrice Mlle Gabriel. "C'est un  paradis pour bébé, aux normes et très moderne. "

 

 1964 -Prémonitoire: en 1964 le parking d'Erlon déjà imaginé

 

6402 -parking erlon

 

Mars 1964.-l'union publie un intéressant dessin, fruit du travail  d'une équipe de commerçants animée par Robert Sirault. Il est  inspiré peut-être par un dessin visionnaire réalisé dans les  années cinquante par Jacques Roulance (qui a animé la rubrique pêche à l'union). 

 Puisque les Rémois hésitent à faire leurs achats le samedi en  ville, les commerçants proposent qu'un parking soit réalisé sous la place d'Erlon. 

 Une étude globale pour la création d'un parking au centre de 500 à  700 places et lancée en octobre 1965. Un parking est ouvert dans  les Hautes promenades. Dix ans plus tard le sous-sol du Cours  Langlet est même exploré en vue d'un parking souterrain. 

  Le parking Jadart (cathédrale)sera réalisé, puis sous l'égide de la CCI le parking Buirette. Le ventre de la Place d'Erlon 

  s'ouvrira finalement le 18 décembre 1993. Un beau cadeau de Noël  de 650 places offert aux automobilistes .

  Un seul petit problème. Ce parking est lui aussi saturé le samedi après-midi! 

  Dans l'union du 24 mars 1964

 

1964 -Aux écoliers sportifs de Wilson-Mulhouse

 

 

6409 -wilson mulhouse

Juin 1964.-Les élèves de l'école de garçons de Wilson-Mulhouse  sontà la fête. S'étant particulièrement distingués dans le 

domaine sportif c'et en présence de Mme Docq et des responsables  de l'Usep et de l'USAL qu'ils reçoivent  le super challenge Docq détenu par l'école Jamin.

 Cette récompense était offerte chaque  année depuis 1945à la mémoire de M Docq,  mort en déportation et 

particulièrement attentif aux loisirs de la jeunesse. L'école qui  compte 60 licenciés a trusté les performances: vainqueur du 

challenge Claisse de football, titulaire de la coupe  départementale de handball,, des triathlons Marne, 2e du challenge 

d'athlétisme, 1/2 finaliste de la coupe de l'union de football, 4e  de la finale cross etc.

 

1964-Admirable Guardia au parc Pommery

6408 guardia pommery

Juin 1964.-Encore un superbe concours hippique au Parc Pommery qui  a fêté son 50e anniversaire en 1962.

Si l'allemand Grumbreecht remporte le grand prix de la ville de Reims, les rémois n'auront  d'yeux que pour la prestation enlevée de la garde montée de  Barcelone. Dans une apothéose "rouge et or ", 24 chevaux andalous  font des prouesses.

  

1964 -Reims-Salzbourg: Mozart scelle le jumelage

6403 -salsbourg

Lundi 27 juillet 1964.-Placé sous le signe de la musique, sur fond de festival, la cérémonie de jumelage entre Reims et Salzbourg Autriche) s'est déroulée durant quatre jours.

  La délégation rémoise conduite par Jean Taittinger et dans laquelle figurait aussi le cardinal Tisserant est accueillie de superbe façon dans la salle de marbre du château Mirabell. 

  Discours comme toujours, analogie entre les deux villes, petite phrase: "ll n'existe qu'une vraie richesse, les contacts humains ", le maire de Salzbourg Alfred Bäck est là, accompagné par le chancelier de la République autrichienne. Spectacle de théâtre sur le parvis de la cathédrale, messe à l'abbatiale Saint-Pierre, c'est au grand palais que les Champenois communient avec Mozart en applaudissant le spectacle d'opéra: "La flûte enchantée. "

 Le comité de jumelage impliquant les populations à tous les niveaux, dans tous les milieux s'est développé.

 Il fonctionne encore aujourd'hui pour le plus grand plaisir de ses adhérents.

 

Vendanges intra muros

6410 - vendanges

Septembre 1964.-Grand classique des vendanges: le petit tour dans  les galipes intra muros. Ici à l'Est de la ville, Chez Pommery, 

 

 1964- La Hurlette  a tiré sa royale révérence

 

Novembre 1964.-Il était 14 heures. On a retrouvé sa charrette  surmontée  de ses   chats et ses chiens un peu désemparés. Pied de nez à tous les  bourgeois, Emile Moret, plus connu sous le pseudonyme de "La  Hurlette ", comme tout droit tiré du roman d'Hector Malot "Sans famille"  a tiré sa révérence en choisissant son décor :  la Place royale,  s'il vous plaît.

Trois fois marié, mais ses compagnes n'ont pas survécu à son mode de vie d'errance depuis son  QG de la rue du Dr Calmette.

Pensionné de guerre, adepte de  l'aumône qu'il pratiquait avec noblesse, cette vieille figure  rémoise, originaire de Venette (Oise)s'en est allée.

 A 65 ans. Le personnage a été immortalisé par la station de radio RTL  intitulée "Sur le banc ", une série de dialogues entre Carmen et La Hurlette.

 

La Hurlette et Virginie Laselle croqués par le rémois Bernard Shoens 

 

1964- Reims-Charleville en 53 minutes: vive la traction électrique

6405 - train6414 - 2 train

Jeudi 10 décembre 1964.-La "Pacifique vapeur "a été remisée la  veille au rang des locomotives de collection. Le yeux rivés sur la  voie ferrée, Triganne, chef de traction principale  à la gare de  Reims assisté de M.Péricart, inspecteur de conduite, surveille les  voyants.

Aux commandes d'une BB 16 026 tractant six voitures dont  la plupart des wagons sont en inox, il va relier Reims à  Charleville. Rien d'exceptionnel. Seulement, pour les spectateurs  en gare et sur le parcours, la ligne a revêtu une nouvelle  physionomie.

Depuis Paris, on peut voir une enfilade de caténaires  ininterrompue. La traction à vapeur utilisée depuis l'ouverture de  la ligne en 1858 a cédé sa placeà la fée électricité.

10 h 45: départ en gare de Reims. Si la moyenne commerciale  annoncée est de 100 km/heure,  la B.B pique des pointesà 130. 

C'est officiel: désormais les Ardennes mieux irriguées seront  moins isolées. Le temps d'effectuer un arrêt d'une minute à  Rethel, d'avaler comme une fleur la réputée "rampe de Launois ",  et le convoi entre en gare de Charleville. Il est 11 h 42.

L'accueil municipal présidé par le maire Jean Lebon est à la  hauteur de l'événement. Il livre même un scoop (non vérifié): 

" Rimbaud a été l'un des premiers à prendre le train sans billet  pour Paris."

 

(photo) M.Triganne, chef de traction principal fort attentif.

 

 1965- William Priolet, meilleur ouvrier de France

6411 - priolet

Octobre 1965.-Ajusteur-mécanicien rémois de la Sarlino, William  Priolet est àl'honneur. Le président de la République Charles de  Gaulle le félicite lors de la XIe exposition nationale du travail  organisée Porte de Versailles.

Tombé amoureux du travail de  ferronnerie chez Gacoin à Reims, M.Priolet a réalisé en 400 heures  un chef d'oeuvre qui lui vaut le titre de "Meilleur ouvrier de  France " .

Il s'agit d'un panneau de paravent en fer forgé avec une superbe rosace centrale.  L'oeuvre vaudra aussi à son auteur un diplôme et une cravate tricolore  qu'il reçut à la Sorbonne.