5426 - subito

Durant de nombreuses années, le quotidien des lecteurs de l’union était agrémenté par la lecture rapide d’une bande dessinée: " Subito"  née de l’imagination du dessinateur Bozz.

En trois planches pour une histoire, le héros toujours dans des situations impossibles , avait l’art de faire rire à ses dépends. En 1958, le journaliste Hubert Claisse et  Léo Lelièvre eurent même l’idée de faire de Subito le héros de " Sourire de Reims" , une  revue théâtrale en vingt tableaux et deux actes dans laquelle les " cornichons" étaient égratignés  au détour d’une histoire conduisant le héros échappé un beau jour des colonnes de l’union, de Florence, ville jumelée,  à la fontaine Subé sur des paroles originales composées sur des airs de l’époque:" Bambino" , " cigarettes, whisky>" , " le pont de la rivière Kwaï" .

Alain MOYAT