6228 - 2 zooo

La ville de Reims a ouvert son parc zoologique et d'attractions en juin 1961. A sa place aujourd'hui a été ouvert le parc Schneiter. Bien des gosses et leurs parents y ont passé de bons moments

 26 novembre 1962.-C'est M.Bertrand, adjoint chargé de l'état-civil qui estimait qu'" il y avait encore trop de célibataires au zoo " qui doit être content. Alpha, vient d'ouvrir un oeil au parc zoologique et d'attractions ouvert au public le 11 juin 1961 Boulevard Roederer. Le charmant petit lama vient compléter une ménagerie qui a déjà de la tenue. Tous font la fête au nouveau-né: Golo, l'ours brun d'Himmalaya;  Bambi, le daim; Lima, le porc-épic; Tatie, le sanglier de 125 kg capturé à Dôle, Mangabey, Drill, Rhénus et Callitriche, les singes et tous leurs compagnons dromadaire, yack, cerfs, condord, aigle royal et blaireaux. 

Le premier pensionnaire du zoo: un lion récupéré au jardin du Musée des Beaux-Arts, le premier pensionnaire du zoo, en rugit aussi de plaisir. Ah comme les gosses vont apprécier le nouveau pensionnaire! Le directeur se frotte les mains.

Sept mois de travaux

Imaginé en avril 1960 par la municipalité soucieuse de "donner aux rémois des loisirs et de favoriser l'expansion touristique ", le parc zoologique a été fait en un temps record dans le square d'un hectare du jardin-école situé face à la Patte d'Oie.

6229 - 2 zoo

En sept mois, plusieurs milliers de mètres cube de terre ont été retournés, un mini lac artificiel a été creusé, des bâtiments préfabriqués élevés. "Trois tonnes de barres métalliques et une tonne de tôle " renforcent la seule cage de l'ours brun. Fauverie, singerie, vivarium, le public se bouscule au portillon. D'autres viennent pour s'initier sur le golf miniature élaboré sur le thème du champagne. Le député-maire Jean Taittinger lui-même avait salué la réalisation le 10 juin 1961 quand il l'avait inauguré le jour de l'ouverture de la XXVIIIe foire-exposition. Il y avait "retrouvé les petits poissons qu'il collectionnait quand il avait 8 ans, des guppies si féroces qu'ils se dévorent entre eux." 

En six mois, 75.000 visiteurs avaient déjà découvert  le parc. Prix d'entrée: 1F (nouveau) pour les adultes, 0, 50F pour les 6-12 ans et les hommes de troupe avec obligation de venir accompagnés... pour les 6-12 ans.

800 000 entrées en dix ans

Naissances: la presse parle d'un joli faon en février 1963; arrivée: Isidore, un phoque  capturée par un pêcheur de Fécamp sera même hébergé une nuit à la piscine Talleyrand ( c'était un poisson d'Avril!);   le parc marche du feu de Dieu. Il Totalise près de 800.000 entrées en avril 1971.Poutant les années suivantes la fréquentation chute régulièrement à tel point qu'en novembre 1974, la municipalité décide de rompre la convention signée avec M.Serpaz.

Le parc zoologique avait vécu.

Quelques années plus tard  le site superbement fleuri et arboré en parc d'horticulture prenait le nom de Pierre Schneiter.

Alain MOYAT

 (Légende photo: Entre 1961 et 1971 le parc zoologique et d'attractions avait  accueilli plus de 800 000 visiteurs.)

 

-