6012 - jean falala

Dimanche 19 mars 1961.-Député, conseiller général du 2e canton, adjoint au maire Jean Taittinger, Marcel Falala est décédé d'une crise cardiaque à l'âge de 63 ans  à la fin de l'année 1960.

Aux élections cantonales partielles organisées le dimanche 12 février 1961, un nouveau candidat inscrit sous l'étiquette UNR (gaulliste)se distingue dans un scrutin marqué par une forte abstention (49,82%). 

Avec 4.421 voix, Jean Falala, 32 ans, devance le candidat communiste René Tys qui totalise 3.381 voix. En ballottage favorable, dans un second tour de scrutin auquel ne se déplacent encore qu'un électeur sur deux, Jean Falala gagne sa place au conseil général. Il devance cette fois René Tys de 3.139 voix.

La presse fait une présentation sobre du nouvel élu.

Né le 2 mars 1929 à Mohon, Jean Falala est "acheteur en épicerie aux Comptoirs Français, vice-président de l'association des habitants du quartier Cernay-Général Carré, international universitaire militaire et corporatif de football. Il est responsable des jeunes UNR. " 

Le 25 mars 1965, Jean Falala entrait au conseil municipal dans l'équipe renouvelée de Jean Taittinger. Il devra attendre 1983 pour étrenner l'écharpe de maire qu'il conservera durant seize années. " Le petit Falala, le fils du garde-barrière qui a eu son brevet SNCF à quinze ans s'est pas mal débrouillé. Je leur souhaite beaucoup d'élus comme cela ; cela dit sans ostentation et avec une grande simplicité " commentera bien plus tard  le député-maire qui a quitté son fauteuil municipal le 8 mai 1999 pour raisons de santé.  

Alain MOYAT