7823 - mosquée

Octobre 1979.-" Chez les musulmans, les jeunes sont les moteurs de la propagation de la croyance. Actuellement l'élan islamiste est dans la jeunesse, les vieux ont la Sagesse et les coutumes."

L'un des responsables rémois de l'association islamique, M.Decelle, présente rue du Chanoine Lallement la mosquée mise à la disposition des musulmans par l'Association d'accueil des travailleurs migrants (Atrami). Il s'agit d'un bâtiment préfabriqué, mais cet ancien bâtiment administratif est tout de même plus vaste que les salles improvisées jusqu'alors dans les foyers Bienfait, Pont-Assy et Vasco-de-Gama. Désormais le millier de pratiquants musulmans comptabilisés sur Reims (surtout des Magrébins, des Turcs et des " Africains noirs et français" note l'union pourront, comme l'exige le Coran, faire leur prière communautaire du vendredi dans cette mosquée. Simultanément est créée l'association des musulmans de la mosquée et du centre islamiste. Les musulmans envisagent déjà pour l'avenir la construction d'une mosquée en dur avec un minaret " qui invite à la prière."

Après l'appel du muezzin devant l'une des fenêtres, les étudiants musulmans se réunissent dans une vaste pièce où l'on ne rentre que déchaussé. Après la prière en langue arabe, l'un des fidèles dit le sermon en français.

 Alain MOYAT