radar

6814 - supermarché

 

Décembre 1968.-Depuis 1959, " afin de diminuer leurs frais généraux, de baisser le coût des denrées alimentaires"  les maisons d'alimentation rémoises (Comptoirs français, Docks rémois, Goulet Turpin et Établissements économiques)ont multiplié les suppressions de succursales au profit de libre-services.

Après la naissance d'un Express marché à Wilson(1960), du premier Famiprix, 66 avenue de Laon (1966), le 4 décembre 1968 est inauguré Radar  :  " le premier super marché géant de Reims" , 58, Boulevard Wilson. Incroyable pour l'époque: une station service propose le super à 1,05F au lieu de 1,12F et de l'essence normale à 0,98F au lieu de 1,03F. Le succès est immédiat.

Mais quelques mois plus tard, c'est en périphérie que s'installent les premiers hypermarchés: " La Montagne" à Cormontreuil puis "Gem" à Tinqueux. De 1974 à 1990 l'offre commerciale de plus de 300 m2 va être multipliée par trois dans l'agglomération.

 En 1999, l' INSEE comptabilise  même 226 points de vente (dont 6 hypermarchés et 33 supermarchés) pour  312 445 m2 de surface de vente. Plus de 70% de ces magasins se trouvent dans la couronne rémoise. Au grand dam des commerçants traditionnels l'agglomération se classe à la troisième place pour l'ensemble de ses surfaces commerciales de plus de 300 m2 juste après Dijon et Metz et  à la deuxième juste après Avignon pour sa densité d'hyper et de supermarchés.

 Alain MOYAT